L'UNEPS, L'Union Nationale des Entreprises de Portage Spécialisées attend des décisions de l'État français

Publié le 28 Septembre 2012

M. François HOLLANDE
Président de la République
Palais de l’Elysée
55, Rue Faubourg St Honoré
75008 PARIS


Cannes, le 28 Septembre 2012


Monsieur le Président de la République,


Je suis tout à fait consciente que votre temps est consacré prioritairement à des dossiers plus importants que celui des disfonctionnements du RSI.
Si j’insiste encore une fois en vous transmettant un nouvel exemple des carences du RSI, c’est pour que vous ayez une information concrète, émanant du terrain, de ce dossier crucial pour les personnes qui se mettent à leur compte pour sortir d’une impasse d’emploi salarié.


Des mesures doivent être prises rapidement, avant la fin de l’année, pour ne pas rajouter au nombre de chômeurs actuels, les auto-entrepreneurs qui vont être contraints d’arrêter leur activité, soit parce que le RSI leur a supprimé arbitrairement l’ACCRE, soit à cause des appels de charge intempestifs du RSI et parce qu’il sont impuissants à se défendre devant le rouleau compresseur répressif de cette
administration….


Je m’adresse à vous car j’ai pu constater personnellement que l’adage « il vaut mieux s’adresser au Bon Dieu qu’à ses Saints » est particulièrement vrai quand la solution au problème dépend d’une intervention urgente du gouvernement.


Dans l’attente de décisions rapides afin de rassurer les auto-entrepreneurs concernés, et leur permettre de subvenir à leurs besoins, en toute tranquillité d’esprit, je reste

Respectueusement Vôtre,


Josette LONDÉ
Présidente